Questions-réponses

Où trouver des pompes GNC ?

Il n’existe aucune limite, ni technique ni sécuritaire, pour installer une activité gaz à proximité d’une pompe diesel ou essence. Les pompes GNC TOTAL et AS 24 sont donc intégrées en bout de piste dans les stations actuelles, incluant des pistes poids lourds et des pistes VL, avec deux types de pistolets différents.

Comment faire le plein de GNC ?

Il suffit de se rendre dans une station distribuant du GNC et d’utiliser les pompes spécifiques, disposant de distributeurs et de connecteurs adaptés. Le plein de GNC se fait de manière analogue au remplissage d’un réservoir essence : la pompe s’arrête automatiquement lorsque le plein est terminé ! 

Y a-t-il des précautions spéciales à prendre pour faire le plein de GNC ?

La seule précaution à prendre consiste à verrouiller la connexion : selon le système, il faut tourner la poignée ou bloquer la gâchette. Mais dans tous les cas, l’opération est à la fois simple et sûre : la connexion véhicule / station est étanche, sans évaporation ni projection. Tant que le pistolet n’est pas correctement fixé, il n’est pas possible de faire le plein, garantissant ainsi une sécurité maximale.

Les véhicules au gaz naturel sont-ils sûrs ?

Les véhicules à gaz naturel sont extrêmement sûrs et affichent les mêmes standards de sécurité que les véhicules traditionnels, voire plus : le gaz naturel a une plage d’inflammabilité très étroite. Grâce à des normes de sécurité très strictes, les véhicules au gaz naturel sont aussi sûrs que les véhicules à essence ou au gazole. Par ailleurs, les étapes d’approvisionnement et de stockage sont totalement sécurisées.

Quelle est l’autonomie d’un véhicule au gaz naturel ?

Si l’autonomie des poids lourds dépend du nombre de réservoirs dont ils sont pourvus, les poids lourds dernière génération roulant au GNC peuvent compter sur une autonomie allant jusqu’à 570 km. Pour les véhicules utilitaires, l’autonomie atteint plus de 600 kilomètres selon les modèles.

Quelle est la différence entre GNV et GNC ?

Le sigle « GNC » désignait dans les années 80 le gaz naturel utilisé comme carburant des véhicules automobiles. Depuis, l'expression a été considérée comme archaïque, et c’est finalement le « gaz naturel véhicules » (avec son sigle GNV) qui a été retenu comme appellation générique. Alors que le GNC en est la version gazeuse, comprimée à 200 bars, le GNL est la version liquide, après avoir refroidi le gaz naturel à -163 degrés.

Les véhicules GNC sont-ils plus chers ?

Plus chers à l’achat, les véhicules GNC ont l’avantage d’être encouragés par les pouvoirs publics, qui le considèrent comme un carburant d’avenir et font évoluer les réglementations pour les rendre intéressants. La loi de finances a ainsi mis en place un dispositif en faveur de l'investissement dans les camions GNV/bioGNV : jusqu’au 31 décembre 2017, les entreprises bénéficient ainsi de 40% d’abattement pour une flotte de véhicules de plus de 3,5 tonnes. Autre avantage : la carte grise, devenue moins chère, voire gratuite, pour les véhicules GNV dans certaines régions. 

Quels paramètres TOTAL et AS 24 prennent-il en compte pour décider de l’implantation de pompes GNC ?

TOTAL et AS 24 souhaitent construire leur réseau en fonction des besoins des clients et usagers, afin que ces derniers puissent trouver les produits GNV dans des stations stratégiques. Un formulaire est à la disposition des professionnels pour que leurs préférences soient prises en compte.

En quoi consiste l’entretien d’un véhicule GNC ?

Indispensable comme pour n’importe quel véhicule, l’entretien d’un véhicule GNC est néanmoins très simple. Il est tout à fait possible de procéder à ce contrôle en même temps que les révisions normales de l’utilitaire, pendant lequel le garagiste contrôle le fonctionnement des différents composants (filtre, système d’allumage, circuit de gaz…). La maintenance doit être effectuée dans un garage habilité agréé par le constructeur de votre véhicule.

Peut-on trouver facilement des stations GNC ?

Si le réseau était encore peu développé il y a quelques années, le maillage de la France s’accélère. TOTAL et AS 24 inaugurent plusieurs stations en 2017. Les professionnels peuvent donner leur avis et apporter leur contribution à la construction de ce réseau, en exprimant leurs besoins.

Par ailleurs, les stations TOTAL et AS 24 acceptent de façon croisée les cartes carburant des deux réseaux pour faire le plein de GNC.

Le GNV est-il vraiment écologique ?

Le GNV émet très peu de particules fines, d’oxydes d’azote et de polluants (environ -90 % par rapport aux carburants liquides). En outre, il participe également à la réduction de la pollution sonore.

Le GNV, ça vient d’où ?

Le gaz naturel provient de la transformation naturelle de matières organiques pendant des millions d'années, de matières organiques. Il est composé d’hydrocarbures légers, dont 95% de méthane. L’exploration et l’extraction du gaz naturel utilisent des techniques à peu près similaires à celles de l’industrie du pétrole.