Asset Publisher

Fiscalité GNV 2020

2/25/20 Des aides sont possibles pour l’acquisition de véhicules GNV en 2020.

  • 2938 Views
  • Share

L’Oise teste le GNV

6/25/20 Keolis expérimente le gaz sur une ligne de car régulière

  • 1579 Views
  • Share

RAMASSAGE ORDURES

5/29/20 La Ville de Paris passe au 100 % GNV !

  • 2354 Views
  • Share

TRANSPORTEUR

5/29/20 Le spécialiste du dernier kilomètre Star Service accélère sur le GNV !

  • 1905 Views
  • Share

Multiplication ZFE

3/19/20 Un atout pour le déploiement du GNV ?

  • 2446 Views
  • Share
Le GNV chez Total

Après 2 ans de GNV au sein du Groupe Total en France, quel bilan ?


Station TOTAL de Dourges, Relais des Hautoits

Depuis plus de deux ans, le Groupe Total est pleinement investi dans le développement de son réseau de stations GNV. Quel bilan peut-on faire aujourd’hui ? Quels défis ont été relevés ? Quels sont à présent ses priorités ? Les retours d’expérience et les réponses de François Delanoue (AS24), Xavier Bourat (Pitpoint), Rachid Ameur (exploitant d’une station Total GNV) et Olivier Chopitel (Pizzorno Environnement, client Total GNV).

Le marché du GNV (gaz naturel pour véhicules) en France est en plein développement. Une véritable dynamique a vu le jour, auquel le Groupe Total apporte son soutien. Son réseau de stations GNV, qui réunit les marques AS24 et Total, ne cesse de grandir et son déploiement va s’accélérer. Bientôt, vous aurez accès dans la France entière aux stations GNV dont vous avez besoin !

Quel est le réseau GNV du Groupe Total aujourd’hui ?

Pour leur avitaillement au gaz, les clients du Groupe Total ont accès indifféremment aux réseaux AS24 et Total, un véritable atout à l’heure où le réseau de stations demeure encore peu dense. A ce jour, il existe 6 stations AS24 et 5 stations Total disséminées à tous coins de la France : Toulouse, Lyon (St Quentin Fallavier), Nantes, Strasbourg, Rouen, Le Mans, Lille (Dourges), Blois et bien sûr l’Ile-de-France, toutes les régions seront bientôt pourvues d’une solution d’avitaillement au gaz ! Toutes ces stations sont ouvertes au public et conçues pour l’avitaillement des poids lourds et des VUL/VL.

Total investit en effet lourdement pour développer son réseau, dont le déploiement va s’accélérer. « Les volumes progressent de mois en mois et une dynamique s’est engagée, qui concerne les acteurs privés comme les acteurs publics. Nous sommes là pour l’encourager. », résume Xavier Bourat, Directeur général de Pitpoint France, dont la mission au sein du Groupe est de faire émerger le réseau de stations GNV et d’animer la filière.


Station TOTAL d’Orly Relais Rungis Halles

Aujourd’hui, le parc français roulant au GNV est composé de 5 100 poids lourds dont 1 800 bennes à ordures, 3 500 bus et autocars et plus de 10 000 VL et VUL roulant au GNV*. Et les ventes de poids lourds au GNV enregistrent chaque année une croissance à deux chiffres.  Une tendance notamment soutenue par les nouvelles restrictions de circulation qui fleurissent un peu partout dans l’Hexagone, face auxquelles le GNV représente une alternative particulièrement attractive, notamment pour les professionnels.

Un exemple avec Pizzorno Environnement, spécialiste de la collecte et du traitement des déchets. Premier employeur privé de la Ville de Paris, Pizzorno exploite aujourd’hui en Ile-de-France une soixantaine de camions GNC, qui effectuent leur avitaillement à la station Total d’Orly. « Une implantation idéale pour notre Groupe, chargé de la collecte journalière des déchets ménagers des communes du 94, notamment d’Orly et de Rungis », souligne Olivier Chopitel, Directeur adjoint de la propreté urbaine.

Ce n’est d’ailleurs pas le seul bénéfice tiré de sa relation avec Total : « contrairement au contrat qui nous liait précédemment à un autre opérateur, Total ne nous impose aucun objectif de tonnage, aucune durée d’engagement, et en prime, nous accorde une remise sur le prix du gaz », se félicite Olivier Chopitel, qui attend néanmoins avec impatience l’ouverture d’autres stations en région parisienne pour réduire le temps de passage de ses bennes en station. Il fait confiance au Groupe Total pour stimuler la filière et faire en sorte que le plein de GNC se fasse demain aussi simplement qu’un plein de gazole. Ce qui, nécessairement, incitera Pizzorno à augmenter encore la part du GNV dans sa flotte.

(*) Source : gnv-grtgaz.opendatasoft.com

 

>>> À lire aussi : Le GNV, une énergie plus propre, qui répond aux enjeux de la transition énergétique

Les prochaines ouvertures de stations GNV, c’est demain !

D’ici fin 2019, de nouvelles stations GNV vont rejoindre le réseau du Groupe : Bordeaux Carbon Blanc, Rennes Chantepie et sous la marque AS24, Avignon pour Total. Toutes seront ouvertes au public et conçues pour l’avitaillement des poids lourds et des VUL/VL. Quant à la station de Glisy (Relais Amiens Est), qui ouvrira avant la fin de l’année, elle sera la première station mono-carburant gaz du Groupe. Une avancée qui témoigne de l’importance de l’engagement du Groupe Total en faveur du GNV, bâti sur la conviction que la filière gaz du transport est promise à un bel avenir.

Pour 2020, une quinzaine d’ouvertures sont programmées, dont Villefranche-sur-Saône au premier trimestre, qui sera la première station mono-carburant GNV du réseau AS24. 

Station AS 24 de Blois

Parmi les autres stations phares ouvrant l’an prochain, celle du Port de Gennevilliers sera la plus importante station GNC de France, puisque 4 poids lourds pourront s'y avitailler simultanément. lI faut aussi mentionner les 3 stations du périphérique parisien : 2 situées Porte d’Aubervilliers, la troisième étant celle de Pont Aval, quai d’Issy. « Un emplacement stratégique, sur le passage des camions de ramassage de déchets de tous les opérateurs de la Ville de Paris, l’incinérateur d’Issy-les-Moulineaux étant à 50 mètres », souligne Olivier Chopitel.

Enfin, Total ouvrira en 2020 une station GNL-C au Havre, c’est-à-dire distribuant dans la même station à la fois du GNC et du GNL, une première en France pour le Groupe.

>>> Pour aller plus loin, découvrez la carte actualisée des stations GNV du Groupe Total

 

Les stations GNV : quelles particularités ?

Une station GNV coûte en moyenne entre 0,7 et 1,2 M€. Pourquoi ? Total applique les mêmes standards de qualité pour le gaz naturel que pour ses stations conventionnelles, exigeant ainsi des installations très robustes, irréprochables sur le plan de la sécurité et qui soient évolutives de façon à répondre à une demande ultérieure importante. L’intégration au Groupe Total des équipes de conception et de production des équipements GNV permet d’optimiser en amont le dimensionnement des installations et leur exploitation.

De plus, certaines normes de construction françaises influent sur le design et les coûts de construction des stations. Un exemple ? Les canalisations de gaz à haute pression doivent être contrôlables à tout moment. « Impossible de les enterrer définitivement comme on le fait dans d’autres pays, il faut construire des caniveaux spéciaux ».

En matière d’exploitation, le gaz en station revêt une dimension très sensible. Les variations de pression du produit sont complexes à gérer et le gaz en station requiert une supervision et une maintenance supérieures au gasoil, comme en témoigne Rachid Ameur, exploitant de la station Total de Sotteville-lès-Rouen. Ce dernier, qui a suivi une formation avant la mise en service, procède chaque matin à un contrôle complet de la distribution, du compresseur jusqu’aux pompes. A-t-il rencontré des difficultés ? Oui, au début. « C’était nouveau pour tout le monde, il a fallu acquérir la maîtrise des gestes techniques ». Des problèmes de pression ont été rapidement résolus et les pannes sont devenues rares. Aujourd’hui, « les clients, qui viennent d’un peu partout, sont contents », relève Rachid Ameur. Pourquoi ? « Il y a de la place pour se servir, quelqu’un pour les conseiller et faire le plein de gaz ne leur prend pas plus de temps que le gasoil ».

 

3 questions à :
François Delanoue, Network Development Strategy Manager chez AS 24

Quel bilan faites-vous de ces deux années de GNV chez AS 24 ? 

Techniquement, nos stations ont été bien construites et l’avitaillement fonctionne parfaitement. C’est une belle prouesse d’offrir un véritable bouquet multi-énergies dans des stations sans personnel. Nos clients sont satisfaits et ne remettent pas en question leur décision de migrer une partie de leur parc de camions. C’est gratifiant, et nous travaillons aujourd’hui à un déploiement plus rapide pour développer l’engouement chez nos clients. Rome ne s’est pas faite en un jour, et pour bâtir un réseau dense de stations offrant une énergie nouvelle, il faut du temps. 


Station AS 24 Nantes-Sud M.I.N

Quelles sont à présent vos priorités ? 

Densifier le réseau, couvrir les grandes agglomérations, avoir de secondes stations en back up de nos stations existantes. Autre priorité : offrir le taux de disponibilité le meilleur possible. Le maillage et la fiabilité sont deux points essentiels. En parallèle, nous allons poursuivre nos démarches de prospection et de communication, ainsi que des actions coordonnées avec les constructeurs et distributeurs de véhicules au gaz, pour animer la filière et développer le marché. 

Comment se dessine l’avenir ? 

Ces deux années nous ont permis d’acquérir une solide expertise dans l’exploitation et la maintenance des stations, dans le dimensionnement des compresseurs, les relations avec les prestataires, l’information client et la présentation de l’offre commerciale. Nous allons capitaliser sur cette expérience, et accélérer notre déploiement grâce au renforcement des équipes dans les prochains mois. 

 

Et vous, où en êtes-vous avec le GNV ?

Remontez-nous vos besoins futurs en distribution de GNV, proche de chez vous.

 

Groupe Total : un réseau en pleine expansion !

 

Un important déploiement de stations GNV a lieu aujourd'hui à travers le continent. A l'horizon 2022, le Groupe Total prévoit d'équiper 350 stations-service en Europe, implantées principalement en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique.

>>> Pour aller plus loin, découvrez la carte nationale du réseau de stations GNV TOTAL et AS 24

 

GNV Mobilité vous recommande aussi :

Ces entreprises de transport et collectivités qui misent sur le GNV !
Les zones de circulation restreinte gagnent du terrain en Europe
FAQ et idées reçues