angle-left Grande distribution

Le GNV poursuit sa dynamique dans la grande distribution !

Copyright photo : Julien Eichinger

 

Séduites par les atouts du GNV, les enseignes de la grande distribution et leurs sous-traitants développent leur parc de véhicules au gaz. C'est notamment le cas de Monoprix.

 

C'est un seuil symbolique qui illustre bien le développement du GNV chez les professionnels : plus de 50 % des marchandises destinées aux Monoprix de Paris sont acheminées par des véhicules roulant au GNV et au bioGNV. L'enseigne et sa filiale logistique Samada ont ainsi décidé de densifier leur parc de camions au gaz, qui assurent au quotidien l'approvisionnement des magasins situés dans la capitale.

 

Un choix des plus logiques pour le groupe : le gaz est une énergie parfaitement adaptée aux contraintes réglementaires liées aux déplacements dans les grandes agglomérations. Il permet en effet une réduction d’environ 50 % du bruit, par rapport aux véhicules diesel. En outre, les véhicules GNV respectent et surpassent les normes d'émissions de polluants Euro VI. Ils peuvent donc rouler sans contrainte dans les zones à faibles émissions (ZFE), qui se développent dans un nombre croissant de villes.

 

L'intérêt des acteurs de la grande distribution pour le GNV

 

A l'image du groupe Monoprix, les enseignes de la grande distribution sont, depuis plusieurs années, des moteurs du déploiement du GNV en France. Elles se sont appuyées sur les atouts du gaz pour mener à bien leur politique de développement durable, entraînant dans cette dynamique leurs sous-traitants. Système U, Intermarché, Auchan ou encore Casino : les exemples sont multiples.

 

C'est également le cas du groupe Carrefour. Engagée dans une démarche de diminution conséquente de son empreinte carbone, l'enseigne travaille à la réduction des émissions de CO2 de ses poids lourds. « Carrefour a déjà entrepris la modernisation de sa flotte poids lourds en demandant à ses partenaires transporteurs d’investir dans 200 camions roulant au biométhane, un carburant moins polluant mais aussi… moins bruyant », explique l'entreprise. Plusieurs grandes villes françaises, comme Bordeaux, sont concernées par cette initiative.

 

De nombreux secteurs d'activités conquis par le GNV

 

Grande distribution et GNV - copyright : Fotolia/Rawen VisionAu-delà du secteur de la distribution, le GNV séduit un nombre croissant de professionnels en France. De nombreux transporteurs ou loueurs ont fait le choix d’intégrer le GNV dans leur flotte de poids lourds ou d'utilitaires, diversifiant ainsi leur « mix énergétique ». Une dynamique amenée à se poursuivre et même à s'intensifier.

 

Beaucoup d'entreprises souhaitent en effet faire l'acquisition de nouveaux véhicules au gaz. C'est par exemple le cas des Transports Denoual qui continuent à investir dans le gaz, en acquérant cette année trois nouveaux poids lourds GNC… Désireux de réduire son impact environnemental, le secteur du bâtiment s'intéresse tout particulièrement aux véhicules au gaz. Les acquisitions récentes de Kiloutou en donnent une illustration. Après avoir doté sa flotte logistique de livraison sur chantier de cinq tracteurs routiers Iveco Stralis NP 460 ch GNV en 2018, le spécialiste de la location de matériels devrait par exemple recevoir dix véhicules supplémentaires courant 2019.  

 

Le Groupe Total : un réseau en pleine expansion !

 

Le développement des véhicules GNV se fait parallèlement au déploiement de stations gaz à travers le continent. A horizon 2022, Total prévoit par exemple d'équiper 350 stations-services en Europe (implantées principalement en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique). Parmi elles, la plus grande station de France de GNV et bio-GNV. Le Groupe a en effet été choisi par Sigeif Mobilités pour construire et exploiter cette station unique, sur la plateforme logistique du port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Destinée aux poids lourds, elle sera ouverte 7 jours sur 7, 24 h sur 24. Ses quatre pistes dédiées au GNV permettront d'avitailler simultanément autant de véhicules. Un minimum de 10 % du gaz commercialisé sera d'origine renouvelable (bio-GNV). L'ouverture de la station est prévue fin 2019 / début 2020.

>>> Pour aller plus loin, découvrez
la carte des stations GNV du Groupe Total

 

 

GNV Mobilité vous recommande aussi :
Beauvais, Antibes : le GNV à la conquête des territoires…

Une fiscalité favorable aux véhicules GNV en 2019