Actualités Actualités

Mercedes-Benz

21/06/18 Une usine de la Meuse va accueillir la production de bus GNV…

  • 101 vues
  • Partager

Total / Clean Energy

19/06/18 Un accord stratégique en faveur du GNV aux Etats-Unis…

  • 266 vues
  • Partager

Actualités GNV

Retour

Aides

GNV : à quelles aides avez-vous droit en région parisienne ?

paris aide gnv

Depuis le 1er janvier 2018, les auto-entreprises, TPE et PME implantées dans quatre départements d’Ile-de-France peuvent bénéficier d’une aide « pour rouler plus propre »…
 

Les nouvelles aides locales mises en place concernent Paris (75) et ses trois départements limitrophes : les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93) et le Val-de-Marne (94). Les entreprises de moins de 50 salariés peuvent bénéficier de ce coup de pouce, qui va les aider « à rouler plus propre ».

GNV : jusqu’à 9 000 euros de subventions

 

Ces aides, votées par le Conseil de Paris en décembre 2017, concernent de nombreux types de véhicules, dont les utilitaires, poids lourds et autocars.
Concrètement, elles consistent en une prime pour l’achat d’un véhicule neuf ou pour une LLD de 24 mois minimum (ou LLD avec option d’achat). En plus du GNV, les véhicules roulant à l’électrique et à l’hydrogène sont également concernés.

 

 

Aides locales : Auvergne-Rhône-Alpes soutient aussi le GNV

En Auvergne-Rhône-Alpes, un appel à projets a été lancé dans le cadre de l’initiative GNVolont’air.

 

L’opération permet aux entreprises de bénéficier d’une aide calculée sur la base de la différence de prix d’achat entre un véhicule GNV et un véhicule gazole.

Pour les PME, le surcoût est pris en charge à 45 %. 
Les grandes entreprises peuvent quant à elles bénéficier d’une aide à hauteur de 35 %.

 

Des subventions qui s’additionnent aux mesures fiscales 2018

 

Le contexte actuel est particulièrement favorable pour s’équiper en véhicules GNV.
Parallèlement à la mise en place d’aides locales, les entreprises peuvent en effet
bénéficier d’une fiscalité avantageuse sur cette énergie. La loi de finances 2018 reconduit le suramortissement fiscal exceptionnel permettant de déduire de son résultat imposable 40 % de la valeur des véhicules GNV. En outre, le gel du taux de la TICPE permet au gaz naturel d’être très compétitif à la pompe par rapport aux énergies conventionnelles.

 

GNV Mobilité vous recommande aussi :
Fiscalité : pourquoi le GNV restera attractif en 2018…
Europe : 12 000 immatriculations GNV au 3e trimestre 2017 !
Le GNV, une énergie plus propre qui répond aux enjeux de la transition énergétique