Asset Publisher

L’Oise teste le GNV

6/25/20 Keolis expérimente le gaz sur une ligne de car régulière

  • 564 Views
  • Share

RAMASSAGE ORDURES

5/29/20 La Ville de Paris passe au 100 % GNV !

  • 1433 Views
  • Share

TRANSPORTEUR

5/29/20 Le spécialiste du dernier kilomètre Star Service accélère sur le GNV !

  • 913 Views
  • Share

Multiplication ZFE

3/19/20 Un atout pour le déploiement du GNV ?

  • 1552 Views
  • Share

GNV et BTP

3/18/20 Eiffage opte pour des poids lourds GNV sur le projet du Grand Paris Express

  • 1970 Views
  • Share
RAMASSAGE ORDURES

Paris : bientôt un ramassage des ordures 100 % GNV !


La Ville de Paris achève cette année la migration de son parc de véhicules de ramassage des ordures vers le GNV. Comme elle, un nombre croissant de collectivités font le choix du gaz pour mener leur transition énergétique.

C'est un cap symbolique qui va être franchi en 2020 à Paris. D'ici la fin de l'année, 100 % des véhicules de ramassage des ordures de la collectivité seront dotés d'une motorisation GNV. La Ville achève ainsi une migration de sa flotte opérée sur plusieurs années (79 % des véhicules fonctionnaient au GNV fin 2015). Au total, ce sont plus de 500 camions-bennes qui rouleront au gaz dans les rues de la capitale afin de ramasser quotidiennement 3 000 tonnes de déchets.

En misant sur le gaz naturel, la mairie indique avoir fait le choix d'une « énergie respectueuse de l'environnement et de la santé ». De fait, les véhicules roulant au GNV émettent très peu de particules et permettent de réduire les émissions de NOx (oxyde d'azote) par rapport au gazole. Autre atout : la mairie souligne que le recours au gaz naturel « permet une diversification des ressources énergétiques et la préservation des autres ressources naturelles ».

Moins de nuisances sonores avec les véhicules GNV

Le GNV offre par ailleurs « une réduction sensible des nuisances sonores », précise la Ville de Paris. La motorisation gaz permet de diviser par deux le bruit constaté avec un véhicule gazole. « Cela contribue au confort et au bien-être des utilisateurs (conducteurs, éboueurs) comme des riverains », assure la mairie.

Avec la constitution de cette flotte 100 % GNV, la Mairie de Paris confirme son souhait de réduire la place des motorisations les plus polluantes sur son territoire et entend donner l'exemple. Pionnière, la capitale a en effet mis en place une Zone à faibles émissions (ZFE) dès 2015. Elle ambitionne désormais d'interdire la circulation de tout véhicule thermique à l'horizon 2030.

De Grenoble à Toulouse, la montée en puissance des motorisations gaz

Comme Paris, de plus en plus de collectivités font le choix du GNV pour engager leur transition énergétique. C'est le cas par exemple de la Métropole de Grenoble. Elle a décidé de remplacer progressivement ses véhicules de ramassage des ordures par des modèles au gaz naturel. Elle devrait en compter 32 d'ici la fin 2020 sur une flotte de 71 camions-bennes.

Dans d'autres collectivités, des véhicules au gaz sont intégrés progressivement au sein des flottes de transports en commun. Antibes, Dunkerque, Nancy... Les exemples sont nombreux aux quatre coins de la France. Dans l'agglomération toulousaine, l'autorité organisatrice des transports, Tisséo, va pour sa part acquérir 200 à 250 bus GNV entre 2020 et 2024. Une nouvelle étape dans la montée en puissance du gaz dans le réseau de transports collectif. En 2018, sur les 557 bus en circulation, 284 roulait au GNV.

>>> Pour aller plus loin, découvrez la carte nationale du réseau de stations GNV TOTAL et AS 24

Pour soutenir le développement de leurs flottes de véhicules au gaz, les collectivités peuvent s'appuyer sur un réseau de stations GNV en plein déploiement. A l'horizon 2025, le Groupe TOTAL prévoit d'équiper 500 stations-service en Europe (France, Allemagne, Pays-Bas et Belgique principalement), dont 110 sur le territoire national. Trois d'entre elles ouvriront leurs portes au printemps 2021 en Ile-de-France : une à Issy-les-Moulineaux et deux au niveau de la Porte d'Aubervilliers (périphérique intérieur, dans les deux sens de circulation).


GNV Mobilité vous recommande aussi :
Multiplication des ZFE : l’heure de miser sur le GNV ?
Oise, Savoie, Bretagne… Le déploiement se poursuit pour les bus et cars au GNV