Asset Publisher

Fiscalité GNV 2020

2/25/20 Des aides sont possibles pour l’acquisition de véhicules GNV en 2020.

  • 2938 Views
  • Share

L’Oise teste le GNV

6/25/20 Keolis expérimente le gaz sur une ligne de car régulière

  • 1581 Views
  • Share

RAMASSAGE ORDURES

5/29/20 La Ville de Paris passe au 100 % GNV !

  • 2357 Views
  • Share

TRANSPORTEUR

5/29/20 Le spécialiste du dernier kilomètre Star Service accélère sur le GNV !

  • 1905 Views
  • Share

Multiplication ZFE

3/19/20 Un atout pour le déploiement du GNV ?

  • 2447 Views
  • Share
Collectivités et GNV

Oise, Savoie, Bretagne… Le déploiement se poursuit pour les bus et cars au GNV

Le savez-vous ? Le gaz naturel est à ce jour le carburant alternatif au diesel le plus répandu pour la propulsion des autobus. De plus en plus de villes, départements et régions misent sur le gaz pour amorcer ou poursuivre la transition énergétique de leurs flottes de bus et de cars. Zoom sur les toutes dernières initiatives, menées dans l’Oise, en Haute-Savoie, en Bretagne et en Isère.


L’Oise amorce le changement en faveur du GNV

Dans l’Oise, Keolis teste pour la première fois le gaz naturel sur l’une de ses lignes régulières. Une initiative majeure pour l’opérateur, contraint de se tourner vers les carburants verts pour conserver ses clients. A commencer par la région des Hauts-de-France, qui souhaite à moyen terme supprimer tous les véhicules de transports en commun au diesel. Six cars au gaz ont ainsi déjà été déployés dans l’Aisne et 11 dans la Somme, et ce n’est qu’un début.

La Haute-Savoie met les gaz

En janvier dernier, la Vallée de Chamonix a accueilli ses deux premiers bus au gaz naturel, auxquels viendront s’ajouter deux autres véhicules en mars prochain. A terme, la flotte opérée par Chamonix Bus sera composée de 15 véhicules, la communauté de communes ayant pour objectif final une flotte 100% gaz. 

Même démarche à Megève, qui devient la première station de sports d’hiver à rouler exclusivement au gaz naturel. Après avoir envisagé plusieurs alternatives au diesel, la municipalité a choisi d’équiper au GNC l’intégralité de son parc de ski-bus dès l’hiver 2020. Un virage écologique indispensable pour améliorer la qualité de l’air, sachant que le transport génère à lui seul 57% des émissions de gaz à effet de serre d’une station de montagne (source : Mountain Riders).


>>> À lire aussi : Le GNV, une énergie plus propre, qui répond aux enjeux de la transition énergétique

Le GNV s’étend en Bretagne et Isère

En région Bretagne, la régie en charge des transports Illévia, équipée d’un autocar au gaz depuis 2018, a mis en service au début de l’année quatre nouveaux véhicules roulant au GNV. Ceux-ci pourront d’ailleurs s’avitailler sur la toute nouvelle station GNC ouverte par Groupe Total à Rennes sous la marque AS24.

L’agglomération de Grenoble, dont l’activité urbaine très dense est enclavée dans une zone montagneuse, a pris le taureau par les cornes pour lutter contre la pollution de l’air, avec l’appui du département. Depuis 2014, le territoire a engagé une démarche de renouvellement de son parc de bus et cars publics : 80% des 230 véhicules qui le composent ont déjà été remplacés par des motorisations alternatives, dont le gaz. Son objectif : une flotte verte à 100% d’ici fin 2020.


Le GNV également plébiscité par les véhicules lourds

Aujourd’hui en France, 20 000 véhicules roulent au GNV (source : AFGNV) et les ventes de poids lourds dédiés au transport de marchandises montrent une croissance à 2 chiffres tous les ans depuis 5 ans. La France est ainsi devenue le marché le plus dynamique d’Europe sur ce segment. 

Le déploiement des points d’avitaillement publics, les restrictions de circulation dans les centres-villes, le développement de l’offre de véhicules au gaz et les coups de pouce financiers destinés aux professionnels entretiennent cette dynamique. Les professionnels qui s’équipent en véhicules au GNV bénéficient de divers avantages, notamment des aides à l’achat (ville, département, région), la récupération de la TVA sur le carburant, une TICPE favorable et un dispositif de suramortissement de 120, 140 ou 160% en fonction du type de véhicule.

Total, un réseau station GNV en pleine expansion ! 

Le Groupe Total est pleinement investi dans le développement de son réseau de stations GNV. Ce dernier réunit les marques AS24 et Total. Pour 2020, plus d’une douzaine d’ouvertures sont programmées dans l’Hexagone et à l'horizon 2025, le Groupe Total prévoit d'équiper 500 stations-service en Europe, implantées principalement en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique.

>>> Pour aller plus loin, découvrez la carte nationale du réseau de stations GNV TOTAL et AS 24


GNV Mobilité vous recommande aussi :
Le GNV chez Total
Les zones de circulation restreinte gagnent du terrain en Europe
FAQ et idées reçues